(0 Item)

Gouvernance transnationale, le rôle des communautés épistémiques et d'expertise

Seminar / Training - Gouvernance transnationale, le rôle des communautés épistémiques et d'expertise
Seminar / Training

By : Ecole de Paris du Management

Date : 2011

Location : France / Paris

PDF 12p
Description :

Comment la culture s'exprime-t-elle au jour le jour dans les façons de faire et de penser des membres de l'entreprise ? Comment s'incarne-t-elle dans son organisation, ses machines et ses technologies de production ou de gestion ? Peut-on gérer grâce à la culture ?

Keywords :

Management multiculturel, performance opérationnelle, animation d'équipes, cultures d'entreprises, organisation des entreprises, technologies de production, technologies de gestion

Keywords inside documents :

communautés ,paris ,règles ,processus ,management ,gouvernance ,école ,communauté ,concurrence ,niveau ,transnationales ,transnational ,acteurs ,membres ,ecole

Product/ documentation details
Compte-rendu de "Gouvernance transnationale"

Company Description : Le rapport inclut un résumé de la présentation ainsi que de la session de Questions/Réponses.

Product Type : Conference Summary

Author : Marie-Laure DJELIC

PDF 12p

Languages : French

La mondialisation a renouvelé la façon dont sont perçues et mobilisées les cultures nationales, régionales, sociales, organisationnelles ou professionnelles. Plus près de chez nous, l'influence de la culture s'exprime dans les comportements et les représentations des membres d'une entreprise, qu'ils appartiennent à une PME, à différentes fonctions ou niveaux hiérarchiques.

L'évolution de la composition de la main-d'œuvre et de secteurs d'activité transforme ou affaiblit des cultures (ouvrière, industrielle, syndicale) pour en favoriser d'autres (montée des cadres, des services). Au jour le jour, ce sont autant de façons de faire et de penser qui dialoguent ou s'affrontent lors de négociations, de la réalisation de projets, ou dans la constitution et l'animation d'équipes.

Ainsi, au gré des enjeux ou des débats du moment, les managers ou les chercheurs ont fait de la culture un facteur de complexité ou une ressource, un frein au changement ou un levier d'action, une grille de diagnostic stratégique ou un outil de performance opérationnelle

A propos de l'intervenant:

Marie-Laure DJELIC (Professeur, Responsable du Centre capitalisme, globalisation, gouvernance, ESSEC)

 

Est professeur de management à l'ESSEC Business School et responsable depuis septembre 2010 du Centre pour le capitalisme, la mondialisation et sa gouvernance ; ses travaux portent sur l'évolution du capitalisme et son fonctionnement comparé, la mondialisation et ses conséquences sur les acteurs économiques, la gouvernance de l'entreprise dans un capitalisme mondialisé.

Le rapport inclut un résumé de la présentation ainsi que la session de Questions/Réponses.

 

Intervention de Marie-Laure DJELIC (Professeur, Responsable du Centre capitalisme, globalisation, gouvernance, ESSEC) suivi d'une session de Questions/Réponses.

 

Organisé avec la Fondation Maison des sciences de l'homme et la chaire "Management multiculturel et performances de l'entreprise" (Renault-École polytechnique-HEC) ce séminaire s'adresse à un public de praticiens et de chercheurs en sciences sociales et se penche de façon renouvelée sur des questions déjà anciennes : comment la culture s'exprime-t-elle au jour le jour dans les façons de faire et de penser des membres de l'entreprise ? Comment s'incarne-t-elle dans son organisation, ses machines et ses technologies de production ou de gestion ? Peut-on gérer grâce à la culture ? Les cultures sont-elles un facteur de performance ? Autant de questions abordées dans les trois premières séances de 2008.

Compte-rendu de "Gouvernance transnationale"

Company Description : Le rapport inclut un résumé de la présentation ainsi que de la session de Questions/Réponses.

Product Type : Conference Summary

Author : Marie-Laure DJELIC

PDF 12p

Languages : French

Organizer : Ecole de Paris du Management

The École de Paris du management was created in 1993. Under its auspices, researchers and professionals talk about subjects which open the way for discussion ensuring a high quality of oral and written work. Although short-term concerns are the basis for these exchanges, the approach adopted reflects long-term issues. These include helping change the views which researchers, participants and public opinion have of the way in which private and public affairs are conducted